Skip to content

J’ai testé pour vous la marque Scrapcooking ® !

Publié dans : Mathon inside, Recettes - par mathon - le 29 déc 2011

outils de scrapcookingTel que promis en début de semaine, Marie, notre chargée de référencement revient avec le récit de son défi « J’ai testé pour vous la marque Scrapcooking ® ». Alors, mission accomplie Marie ?

« Voici pour moi un défi de taille, étant parfaitement novice en la matière !  Curieuse de nature et aimant les challenges, j’ai tout de même accepté sans hésitation (mais pas sans appréhension). Aussi, afin de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de commencer par lister les ustensiles indispensables à la réalisation de ma recette :  une pièce montée de Noël aux couleurs de Mathon ! (rien que ça !)

Je me suis donc armée : d’un stylo de décoration, de frises pour pâtes à sucre, de divers outils pour travailler la pâtes à sucre, de colorants alimentaires et bien sur de  pâte à sucre !

C’est parti !

J’ai commencé par préparer deux « white cakes » pour réaliser une petite pièce montée. Pour cela je me suis inspirée d’une recette toute simple sur le blog de « C’est maman qui l’a fait » :

Pour 6 personnes :

Préparation : 10 min | Cuisson : 30 min pour chaque gâteau

Ingrédients :  340 gr de sucre; 235 ml de lait; 220 gr de farine;  170 gr de beurre;  5 blancs d’œufs; 2 CAC d’arôme vanille; 1 sachet de levure; 1 pincée de sel.

La particularité de cette recette est qu’il faut battre tous les aliments avec le fouet électrique pour rendre la pâte légère et aérée. Une fois la pâte préparé, versez la dans 2 cercles à tartes.

Marie en cuisinePendant la cuisson je découvrais les deux pâtes à sucre verte et blanche. Je malaxais d’abord la pâte à sucre blanche pour couvrir mes deux gâteaux. Au début elle était assez solide mais petit à petit elle est devenue plus malléable. Je me suis munie de mon rouleau à pâtisserie et l’ait étalée en rond sur du papier sulfurisé. Ce n’était pas vraiment facile au début, ce n’était pas du tout comme une pâte à pizza ! Mais après beaucoup d’efforts j’ai réussi à étaler entièrement la pâte.

Une fois mon gâteau un peu refroidi, je le plaçais sur un plateau de présentation et disposait la pâte sur le 1er gâteau. Je découpais ensuite les bords en trop.

J’étayais ensuite mon gâteau avec des pics en bois et plaçais un petit plateau pour mon 2e gâteau. Je recommençais la manœuvre avec ma pâte à sucre blanche. Cette fois-ci je glissais les parties restantes de la pâte sous mon gâteau pour une plus belle présentation.

Je souhaitais faire une petite décoration en pâte à sucre : avec la neige qui est enfin tombée ces derniers jours, je ne pouvais faire qu’un bonhomme de neige. La pâte blanche était beaucoup plus malléable qu’au début, j’ai donc construit le corps de mon bonhomme très facilement. Avec la pâte verte, qui, dès l’ouverture du paquet était comme de la pâte à modeler, j’ai habillé mon bonhomme. Je me suis lancée dans un bonhomme assez Tim Burtonien, et le résultat n’était pas trop mal. Pour modeler mon bonhomme avec précision, j’ai utilisé l’une des spatules Scrapcooking, sans cela, il était vraiment trop difficile de faire tenir les boutons ou la bouche.

Par la suite je m’attaquais à la décoration autour des gâteaux, je choisissais une frise en pâte verte. N’ayant jamais utilisé ce genre d’outil, j’avoue avoir un peu galéré au début, mais je trouvais vite l’astuce : placer une bande épaisse de pâte sur le papier sulfurisé, écraser la pâte avec la frise et découper avec un couteau lisse la pâte qui déborde. Le surplus se détache tout seul. Ensuite, enlever  délicatement un à un les morceaux de frise et placer les sur le contour des gâteaux.
Décoller les morceaux du moule n’était pas une mince affaire, il m’est parfois arrivé de re-sculpter un peu la décoration.

Pour finir je souhaitais ajouter une petite touche rouge avec mon stylo à décoration. Dans un bol, verser un peu de sucre, de farine et de crème fraiche liquide et ajouter votre colorant. Il faut que la pâte ait la même texture que le Nutella. La première fois, je l’ai faite un peu trop liquide, et ma préparation a coulé, heureusement j’ai eu la bonne idée de faire un test avant de le faire sur mon gâteau.

Faire couler la pâte crémeuse dans votre stylo à décoration et insérer le poussoir. Ensuite il suffit de prendre l’ustensile comme un vrai stylo et d’appuyer sur le caoutchouc pour faire sortir la préparation. J’ai trouvé qu’il était vraiment facile à utiliser : je n’ai eu aucun mal pour l’écriture. Le lavage est en plus très simple étant donné que le capuchon se dévisse : un coup d’eau et la pâte part assez facilement.

Voici donc le résultat, pour une première expérience, pas si mal non ?!

pièces montée scrapcooking de Marie

En conclusion, je dirais que réaliser un gâteau en pâte à sucre prend un peu de temps, mais c’est très facile et le résultat est vraiment sympa.

Concernant le gâteau si vous avez des idées de recettes plus variées ça m’intéresserais, car bien que mon « white cake » était excellent avec une confiture maison, il est vrai que c’est un peu meilleur quand il y a des fruits ou du chocolat à l’intérieur. »



5 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Soria B / déc 29 2011

    Bravo pour une première, c’est réussi !
    PS : pour la variante, si vous utilisez des fruits, prenez absolument des fruits frais, pas de fruits congelés car l’eau qu’ils contiennent ferait suer la pâte à sucre et ça serait alors un gâteau « mouillé ».

  2. Ma-Cuisine.fr / déc 29 2011

    C’est trop joli! La frise vert est trop sympa. Bravo Marie

  3. gaboriau / déc 30 2011

    felicitations moi ma specialite la buche de NOEL mais qu une fois par an encore bravo pour votre site

  4. Zaze / jan 1 2012

    En plus d’être beau, il était bon ! miam, miam

  5. monsieur Herve Zarka / mai 7 2013

    merci pour l’article.

Laisser un commentaire