Skip to content

Les plaisirs montagnards : la Pela Savoyarde…

Publié dans : Recettes, Tendances et actu - par Blog Mathon - le 16 fév 2012

Pela SavoyardeLes températures de ces derniers jours ont été froides, voire glaciales… Aussi en plein cœur des vacances d’hiver,  Annie nous propose une recette consistante qu’on pourra apprécier après une bonne journée de ski ou même une simple marche au frais… une recette de montagnard, une recette traditionnelle de terroir:  la pela  savoyarde. Vous connaissez ?

Pour la petite histoire, la pela est un plat traditionnel, qu’on pourrait qualifier d’ancêtre de la tartiflette. Un genre de tartiflette « à l’envers » avec les pommes de terre dorées en dessous.

C’est une recette extrêmement simple qui autrefois était réalisée sur le feu dans une grande poêle noire. Simple certes, mais cela nécessite de choisir de bons produits de bonne qualité !

Pour 4 personnes :

Préparation : 15 min  | Cuisson : environ 45 min

Ingrédients : 1 kg de pommes de terre à chair ferme ; il faut qu’elles tiennent à la cuisson sans faire de la purée, des charlottes par exemple, 2 oignons, 20 g de beurre, sel, poivre, 1 beau reblochon fermier (pastille verte incrustée sur la croûte), si possible bien affiné c’est-à-dire bien crémeux voire un peu coulant.

Et pour accompagner : 4 tranches de jambon de pays, 1 belle salade de saison.

En premier lieu on épluche les pommes de terre et on les coupe en dés,  moi je fais des petits dés mais chacun peut faire à son idée : gros dés ou même  rondelles !

Ensuite on coupe les oignons en petits dés avec un bon couteau ou dans le bol d’un mixeur plongeant.

On passe ensuite à la cuisson. Dans la poêle on met un bon morceau de beurre (on est à la montagne, il y a des vaches…) mais on peut mettre un mélange beurre/ huile et on y fait revenir les oignons, attention sans les faire colorer.

Ensuite on ajoute les petits dés de pommes de terre , on mélange et on laisse cuire.

Pendant ce temps on prépare le reblochon.  On gratte bien la croute avec la lame d’un couteau,  on recoupe légèrement le bord s’il est un peu dur et on coupe le reblochon en deux dans son épaisseur.

Quand les pommes de terre sont rissolées, on arrive au bout de la cuisson ! et il ne reste plus qu’à mettre les morceaux de reblochon plutôt côté croûte sur les pommes de terre

On baisse le feu, on met un couvercle  et on laisse cuire à feu doux pendant encore ½ h pour que le reblochon fonde et pénètre dans les pommes de terre.  En principe, il n’y a pas besoin d’ajouter de la crème (sauf si le reblochon n’était pas assez crémeux !). Le temps de cuisson total est approximatif : il suffit de goûter.

Une fois que la pela est cuite, on peut la laisser attendre à feu très doux jusqu’au moment du repas , où on la sert en plat familial en mettant la poêle bien chaude sur la table.  Dans chaque assiette, on met une bonne part de pela et 1 tranche de jambon de pays.

La pela en plat unique avec une salade verte et un petit dessert léger comme une salade de fruits, voilà un repas complet du dimanche bien agréable.

Pela Savoyarde

 

 


Laisser un commentaire